• A L'ombre du sous-bois Composé par Renoir Olivier
    à l’ombre du sous-bois trottinent les musaraignes. Moustaches en alerte‚ elles chapardent les graines et les baies‚ les amassent en leurs repaires‚ entre les nœuds des racines. Aux écorces rêches des chênes les écureuils plantent leurs griffes‚ ludions empanachés‚ pressés de remonter sitôt que descendus. Les feuilles bruissent‚ leur mélodie soyeuse rythmée par les martèlements des pics.
  • ABYSS Composé par Frédérick Rousseau
    Des micro-organismes jusqu’aux grands squales de 10 m de long ou aux balénoptères de 120 tonnes‚ tous les êtres vivants des milieux marins sont engagés dans le cycle de la matière au sein de l’ecosystème océanique. Une musique qui parle du majestueux isolement des profondeurs abyssales.
  • APRÈS L'ORAGE Composé par Illians Ylric
    La colère céleste s’éloigne en grondant. Le ciel s’ouvre soudain comme un rideau sur le jour éclatant. On sent que le soleil revient. La nature‚ ruisselante et sonnée comme un boxeur après le combat‚ brille sous une lumière divine‚ biblique. Les torrents bruns et obèses charrient en chantant les feuilles tombées au combat. La terre rafraîchie s’est parfumée d’une odeur d’humus et d’herbe coupée qui sent le propre. On voit d’abord sortir les escargots en rang d’oignons‚ puis les oiseaux ébouriffés réapparaissent pour reprendre leurs chants là où ils en étaient. La vie reprend enfin‚ rayonnante‚ lavée‚ purifiée par l’orage.
  • Au bord des ruisseaux : musique et rêverie champêtre Composé par Fernand Deroussen et Vincent Bruley
    Sons naturels: Fernand Deroussen pour Nashvert
    Musique: Vincent Bruley
  • Au-dela du vent Composé par Giorgi Xavier
    Le vent est liberté‚ autant que les oiseaux‚ autant que les nuages. Il connaît tous les secrets depuis la nuit des âges. Il date d’un temps où l’esprit planait sur les eaux‚ bien avant que le monde soit monde. C’est par lui que s’anima la narine d’argile‚ et c’est à lui que se rend‚ un jour‚ le dernier souffle.
  • Aurores infinies Composé par Bestion Philippe
    Aux confins de grand silence de la planète‚ l’on voit parfois‚ lors des noces magiques des neiges adamantines et du velours noir de la nuit‚ se déployer dans les nues des draperies féeriques aux couleurs irréelles. Leurs franges de dentelle frémissent‚ rideaux devant une fenêtre par où soufflerait un air venu d’ailleurs‚ on ne sait où. Dans leurs broderies d’or‚ de rose et de moire‚ étincellent les soleils de mondes inconnus‚ les reflets de villes cristallines aux coupoles dorées‚ aux flèches d’argent‚ dans un berceau de montagnes émeraude.
  • Avel et Mor Composé par Bess Philip N. & Nobbs Karin
    Dans un passé si lointain qu’il semble toucher à l’infini du temps‚ Avel et Mor‚ dieux du Vent et de la Mer‚ ont appris à s’aimer‚ pour avoir trop longtemps mêlé leurs souffles et confronté leurs plaintes sur les landes de l’Irlande éternelle.
  • Avel et Roc'h Composé par Bess Philip N. & Nobbs Karin
    A travers les âges‚ grâce au pouvoir du sel‚ la vie a pu s’organiser autour de l’océan sur les terres d’Armor. Roc’h et Lann‚ protecteurs des récifs et des landes‚ se faisaient beaux pour le plaisir des hommes‚ se parant d’une débauche de mousse‚ de bruyères et de genêts. Mordu de jalousie‚ le Dieu Avel est entré dans une fureur sombre qui a fait monter l’écume à la bouche de Mor‚ cette mer dont il était l’amant. A la prospérité et à la quiétude des temps anciens ont succédé des jours mornes et gris‚ traversés par la faim qui tenaillait les estomacs et la crainte qui ravageait les cœurs. Mais un jour couleur de deuil‚ le répit est venu de K’Halon. Contre l’avis des siens‚ il a pris sur son âme de négocier avec le Diable‚ seul capable de faire fléchir Avel et Mor dans leur résolution…
  • Baie de Dingle Composé par Horrow Dave & Imade Saputra
    Curieux paradoxe que celui de l’Homme‚ né de l’imagination divine à partir d’un peu de boue et de beaucoup d’eau‚ qui a choisi d’élire domicile sur les terres émergées de la planète! Il aura pourtant passé le plus clair de son passé mouvementé à tenter d’apprivoiser les flots qui l’emprisonnent‚ comme si l’appel du large était le plus puissant. Curieux paradoxe que celui de l’homme‚ fasciné par des eaux qui le cajolent‚ l’intriguent et l’attirent tour à tour‚ avant de finir irrémédiablement par l’emporter.
  • branwen Composé par Bess Philip N. & Nobbs Karin
    Branwen‚ le Corbeau blanc‚ fille de Llyr et soeur de Brân Vendigeit‚ dit “ Brân le Béni ”‚ guerrier aux dons magiques‚ connut un destin unique. Branwen épousa le Roi d'Irlande‚ Matholwch‚ et eut un enfant. A la suite de son mariage‚ elle fut dépossédée de tous ses biens. Matholwch considérant qu'il n'a pas obtenu suffisamment de biens‚ mit Branwen au rang de servante dans son domaine. Alors‚ elle envoya un étourneau chargé d'un message de détresse auprès de son frère‚ Brân‚ qui l’aimait. Il dépêcha son armée pour combattre‚ et la sauva. La tête de Brân‚ une fois mort au combat‚ fut enterrée dans une colline pour protèger tout le pays d'invasions étrangères. Karin et Philip chantent et vivent la légende trop peu connue de Branwen et Brân.
  • Cocoon Attitude - L’amitié Composé par Goubin Michel
    J’ai toujours été ému par l’amitié qui lie ces deux femmes. Une fraternité sans heurts ni fards qui porte ces êtres au-delà d’elles-mêmes‚ sur les rives d’un poème sans fin dont les éminentes compositions comptent les étoiles et s’enivrent d’enchantement et de compassion. Je ne vous parle pas de camarades occupées à construire des personnages convaincants et compatibles‚ mais d’une union profonde‚ un contact finement tissé au sein duquel chacune s’accomplit‚ une rare intimité qui s’offre dans la pudeur‚ le respect‚ et hisse ces femmes au sommet des sentiments. Les écouter réjouit : elles disent toute chose et son contraire‚ mais se retrouvent toujours sur le sens. Et dans le fond‚ ce qui rend leur lien si indissoluble réside peut-être dans cette certitude. Qui manque parfois à la passion. Car nulle ne sert l’autre. Et ne la dessert jamais non plus. Chacune accompagne l'autre et partage désarrois et victoires‚ égarements comme espoirs. Parfois‚ quand la première semble errer en de sombres pensées‚ la seconde‚ les yeux baissés‚ s’approche à pas feutrés. Et sans mot dire‚ elle cherche le trouble au fond du cœur de son amie et lui épargne d’avoir à se découvrir elle-même. Puis elles s’adressent ensuite de silencieux messages secrets par des voies qu’elles restent les seules à connaître. Quand je les observe‚ j’ai le sentiment de mieux comprendre le monde. Je n’ai pas encore trouvé la clé des mystères de mon humanité‚ mais j’ai alors le sentiment de m’en approcher.
  • Cocoon Attitude - L’amour Composé par Bodo100LoveSystem
    Le jeune homme saisit la main et l’étudie avec humilité. On croirait qu’il y déchiffre des secrets ou en devine une suprême intimité. Emue par la tendre délicatesse du geste‚ elle sourit et‚ les yeux fermés‚ expire longuement pour dissoudre ses dernières tensions. Le baiser‚ suave comme une soie introuvable‚ scelle d’imperceptibles liens tissés dans les volutes de la dévotion. Les corps transportés se frôlent alors‚ puis se rapprochent et se fondent enfin en une étreinte captivante et fiévreuse. Confiés à l’apesanteur d’une polyphonie amoureuse‚ ils se parlent en silence et s’écoutent avec leurs mains‚ libérées. Quand il cherche le creux de son dos pour y poser la main‚ elle répond d’un baiser‚ d’un sourire‚ d’une caresse. Et s’il ceint les chairs comme pour les glorifier‚ elle murmure d’exquis frissons d’ivresse. Autour d’eux glisse le temps tel un délictueux délice qui délivre leurs ultimes confidences. L’air et l’espace déploient leurs incantations de souffles électriques et d’instinctifs mots doux. Bientôt‚ à la seule lueur d'une flamme‚ quand les repères se seront effacés‚ la veine incandescente jaillira dans l’hilarité des voluptés‚ et le ciel se fendra comme un cristal rare. Dans les corps drapés par les corps‚ les amants auront vu le volcan s’enflammer en triomphes incandescents. Et en un lieu mythique où les cycles du monde se figent retentira le métronome de leurs corps exaltés de nirvanas partagés

Go to Top