Cocoon Attitude – Le déjeuner
Composé par C.Djay


L’époustouflant éclat de la table foisonnante effaçait à lui seul la torpeur morose des derniers mois. Des mets émanaient de ravissantes et poétiques fragrances qui annonçaient l’extase d’un déjeuner inoubliable‚ comme un ensoleillement des sens. Sur de larges assiettes‚ tels des haut-vents emberlificotés autour d’algues sensuelles‚ des romuhais aux ailerons taillés en étoiles attendaient‚ placides et raisonnés‚ les hommages des palais. Non loin‚ de délicates asperges éplorées s’inclinaient en de larges révérences devant les viandes dressées sur une robe de giraumon-turban que d’aucun allait confondre avec un comestible organdi. Pour Salomé et Jolan‚ de multiples sauces aux subtiles transparences avaient été préparées pour des macas aux saveurs cannelisées qui exhibaient doctoralement leurs surfaces luisantes‚ métaphores vivantes de l’enfance de la terre et hymnes à la chaleur de généreux soleils. Des pains‚ façonnés par des mains expertes et maternelles‚ tendaient leurs courbes fiévreuses aux reflets passionnés. Tels des milliers de corps assoupis‚ des chayottes coupées en demi-lunes se posaient‚ songeuses face à l’abîme insondable de leur condition. Les couverts‚ disposés selon un agencement millimétré sur une nappe d’une aveuglante blancheur‚ semblaient pousser de longs souffles plaintifs‚ impatients de mordre cette généreuse nourriture. Et lorsque les convives commencèrent à arriver dans l’immense salle à manger‚ un silence impatient et fiévreux s’empara de l’assemblée‚ comme un hommage intime avant une importante cérémonie.

Go to Top