Des chants d’oiseaux multicolores aux silences haletants des déserts, du chant du loup au brame du cerf. C’est le pouls de la vie, l’hymne à la survie, l’image sonore qui projette l’humain dans l’infiniment petit, l’infiniment humble.

Go to Top